Philippe Vandendriessche

“ J’ai reçu un appareil photo pour mon septième anniversaire. Il y avait une petite fenêtre ronde au dos de l’appareil. Lorsqu’on chargeait un film, il fallait surveiller le déroulement des opérations et regarder tout en tournant lentement la molette, à travers un filtre rouge, pour faire apparaître le chiffre -1- qui venait juste après V-e-r-i-c-h-r-o-m-e   P-a-n. Je me suis longtemps demandé ce que voulait dire ce P-a-n. Ce n’est que bien plus tard que j’ai appris ce qu’était le « tir « photographique ‘’.
« A 12 ans, je pratiquais le développement et le tirage de films en noir et blanc. Et la magie de l’image nourrissait ma curiosité d’enfant. Cette curiosité m’anime toujours et encore. »
Cinéaste je parcours le temps et l’espace à capter la magie, dans le temps qui fuit. J’enregistre des images et des sons mais je révèle aussi la poésie des petites choses qui nous entourent.
La photographie devient peu à peu mon mode d’expression privilégié.
Avec ce regard tendre, je vous propose quelques photographies.